Derniers adieux

Couverture Derniers Adieux

Résumé : A Atlanta, des prostituées disparaissent sans laisser de trace. La seule à s’en soucier : l’agent du FBI, Kimberly Quincy. Mais enquête-t-elle sur des meurtres imaginaires ou sur des crimes parfaits ?

C’est la première fois que je lis un livre de Lisa Gardner et je ne suis pas déçue !

Dans Derniers adieux, nous faisons la connaissance de Kimberly Quincy, une agent du FBI enceinte. Une prostituée est arrêtée. Pendant un interrogatoire, la jeune femme prétend être son informatrice et lui dit que plusieurs prostituées de la ville disparaissent dans des conditions mystérieuses… En parallèle, nous suivons le point de vue d’un adolescent enlevé par celui qu’il surnomme « le Burgerman ».

Tous les éléments sont réunis dans ce thriller pour nous faire passer un bon moment. Lisa Gardner maîtrise son récit. Nous sommes plongés dans une ambiance noire, glauque et dérangeante. En effet, nous assistons à de nombreuses scènes violentes, que ce soit des scènes d’agressions physiques (viol) mais aussi et surtout des scènes de violences psychologiques. Beaucoup de passages sont difficiles à lire. Le personnage du Burgerman est effrayant.

Nous en apprenons aussi plus sur les araignées. Si vous êtes arachnophobe, je ne vous recommande pas la lecture de ce roman. Lisa Gardner joue avec nos peurs et ici, les araignées sont un élément central de l’intrigue. Nous en apprenons beaucoup sur elles, ce livre est très bien documenté.

– Résultat des courses : nous avons maintenant dix femmes disparues, un quarterback mort, une chevalière reliant la disparue A au cadavre B et un homme mystère qui a une araignée au plafond. J’ai raté quelque chose ?

– Dix cadavres.

On s’attache au personnage de Kimberly Quincy. On suit beaucoup sa vie privée. En effet, son mari Mac souhaite qu’elle arrête de travailler sur cette affaire et qu’elle ne mette plus la vie de leur futur enfant en danger en restant à la maison. Mais Kimberly est une enquêtrice acharnée et elle refuse, même si elle est tiraillée par l’envie de se mettre au repos et l’envie de continuer à enquêter. J’ai beaucoup aimé son personnage. C’est une femme forte. C’est aussi intéressant que Lisa Gardner se penche sur cette question de la maternité et les bouleversements qu’elle provoque, que ce soit dans la vie personnelle et dans la vie professionnelle d’une femme.

La plume de Lisa Gardner est fluide et l’alternance des points de vue dynamise le récit et le rend addictif. Nous nous rendons rapidement compte que les deux temporalités sont liées. C’est une histoire qui semble classique au début mais qui se révèle riche en actions et en rebondissements. Une des révélations à la fin m’a beaucoup surprise. Je vous recommande ce thriller !

Derniers adieux de Lisa Gardner, 493 pages, éditions Le Livre de Poche, collection Thriller, 2013, 8,70€, 9782253175827

Laurine