De rouages et de sang, tome 1 : Les disparus d’Arkantras

Depuis quelque temps, une menace plane sur les bas quartiers d’Arkantras… Le bruit court qu’une créature avide de chair humaine enlèverait les enfants à la nuit tombée pour les dévorer. Que diable, Rowena, jeune orpheline passionnée de mécanique, se moque bien de ces histoires à dormir debout ! Jusqu’au jour où son ami, Œil-de-Pirate, disparaît lui aussi dans d’étranges circonstances… Résolus à le retrouver, Rowena et son fidèle chat à la patte mécanique, Monsieur Gratouille, s’enfoncent dans les profondeurs d’Arkantras.
De son côté, Eugène Bassompière, un journaliste issu de la bonne société, se voit chargé d’enquêter sur ces disparitions. Sur les traces du monstre, les destins d’Eugène et Rowena vont s’entremêler.
Que se passe-t-il réellement dans la ville ? Et si la vérité s’avérait pire que tout ce qu’ils pouvaient imaginer ?

J’ai beaucoup aimé ce premier tome qui peut être une bonne introduction au genre steam punk pour les lecteurs de 13 ans et plus. La première partie pose bien les bases et nous présente cet univers futuriste.

La société d’Arkantras est divisée selon les classes sociales. Rowena est une jeune mécanicienne qui vit dans le quartier industriel avec son chat Monsieur Gratouille. Elle vend aux Halles, le marché de la ville, des pièces détachées volées. Des enfants commencent à disparaître et une créature sanguinaire serait responsable de ces enlèvements. Parallèlement, nous suivons le personnage d’Eugène, un journaliste issu de la bonne société mais rejeté par sa famille suite à un scandale lié à un de ses articles. Son patron lui demande d’enquêter sur ses mystérieuses disparations.

J’ai trouvé dommage que le résumé du livre parle d’un événement qui se passe à la page 170, soit à 50% du roman.

Les points de vue des deux personnages sont intéressants à suivre et se complètent bien car Eugène et Rowena avancent chacun de leur côté et ils n’ont pas du tout la même personnalité. Rowena est assez sûre d’elle, elle n’a peur de rien, elle connaît Arkantras comme sa poche. Tandis qu’Eugène peut être parfois hésitant, il a aussi pas mal de préjugés sur les habitants du quartier industriel qu’il ne connaît pas. On découvre le passé de Rowena grâce à des flash backs – comment elle est en arrivée à voler pour survivre etc. On s’attache beaucoup à elle et la relation entre elle et Œil-de-Pirate est très touchante. Pour le passé d’Eugène, on arrive à deviner ce qu’il s’est passé pour lui grâce aux conversations qu’il a avec d’autres personnages et membres de son entourage. En suivant les découvertes qu’ils font tous les deux, on se rend compte au fur et à mesure que leurs destins sont liés.

L’autrice nous dépeint une société où les inégalités sociales sont très présentes. La corruption du gouvernement et la manière dont sont traités les plus pauvres sont pointés du doigt, ainsi que les préjugés. Le personnage d’Eugène a beaucoup d’aprioris sur les habitants du quartier industriel mais il va finir par les connaître, ses « œillères » vont sauter, et il va même les aider à plusieurs reprises.

J’ai beaucoup aimé la couverture et les petites illustrations qui accompagnent chaque début de chapitre. Il y a également une carte au début du roman, je n’ai personnellement pas ressenti le besoin de la consulter car les descriptions de la ville et des rues par l’autrice sont suffisantes et permettent de bien visualiser Arkantras. Les chapitres se lisent très vite, il y a beaucoup d’action et pleins de choses se passent, surtout dans la deuxième partie. On tombe petit à petit dans la noirceur et certaines scènes sont quand même assez violentes pour de la jeunesse. Des révélations surprenantes sont faites sur la fin et j’ai très hâte de lire la suite pour en savoir plus !

De rouages et de sang, tome 1 : Les disparus d’Arkantras, 361 pages, éditions Scrineo, 16,90€, 9782381670560

Laurine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s