Sorciers, tome 1 : Les Sources de l’Ombre

Mesdames et Messieurs, bienvenue au cirque PALAZZI ! Ce soir, un numéro ÉPOUSTOUFLANT avec l’incendie du chapiteau par l’armada des CLOWNS invisibles. Venus enlever vos enfants, ils emporteront Déa, la jeune aveugle. Ernest le MAGICIEN partira à sa recherche avec l’aide de Kétinée L’ENVOÛTEUSE et de Kilma le MARABOUT. Leur quête les mènera dans un monde caché et surnaturel. Mais leurs authentiques pouvoirs de sorcellerie suffiront-ils pour sauver Déa ? Restez en notre compagnie, vous n’êtes pas au bout de vos surprises…

Je tiens d’abord à souligner le magnifique travail de la maison d’édition Gulf Stream sur cet ouvrage. A l’intérieur du livre se trouve un tarot et le lecteur peut en découper les cartes. Il y a également des dorures sur la première et la quatrième de couverture. L’ensemble de ces détails et le résumé ont attiré mon attention et c’est pour cela que je me suis dirigée vers ce livre.

Nous sommes dans les années 1870 – 1880 et nous faisons la connaissance de plusieurs artistes qui travaillent dans un cirque – Ernest, un magicien, Kétinée et Kilma, des sorciers. Tout se passe bien jusqu’au jour où durant une représentation, un incendie se déclare. Des personnes masquées et déguisées en clowns enlèvent des enfants, dont Déa, la fille adoptive d’Ernest. Nos personnages décident de les suivre et les voilà partis dans une quête. Ils vont découvrir des mondes cachés et surnaturels.

C’est un univers très original, un peu barré et très riche que nous proposent les deux auteurs. Il me semble avoir lu qu’ils se sont inspirés d’un jeu de rôle et ça se ressent. Nous voyageons aux côtés des personnages dans de diverses dimensions, dans des décors et des ambiances différentes et nous ne savons jamais à l’avance ce qui va les attendre ! En Afrique, au cirque, au domaine d’un Prince, en prison, dans les catacombes parisiennes, dans les Pyrénées avec des hommes qui se transforment en loup et en ours…

Il y a une impressionnante galerie de personnages les plus loufoques les uns que les autres et nous croisons même la route de Victor Hugo en personne ! Qui apparaît durant un procès pour en dénoncer l’injustice et qui surgit dans une boutique de grigris et de statuettes…

J’avoue avoir été parfois un peu perdue face à toutes ces informations et ces personnages. Je ne comprenais pas comment lier les différentes parties entre elles. Il faut donc rester attentif durant toute la lecture mais les 500 pages se lisent bien, il y a beaucoup d’action et de retournements de situation.

Enfin, les pièces du puzzle finissent par s’imbriquer à la fin du roman et nous comprenons que chaque personnage croisé a son rôle à jouer dans cette histoire !

J’ai très hâte de lire la suite qui sortira en fin d’année.

Sorciers, tome 1 : Les Sources de l’Ombre, 500 pages, éditions Gulf Stream, 22€, 9782354889852

Laurine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s